Soirée de soutien aux inculpé·es de Bure

Rédigé par A Aucun commentaire
Classé dans : Luttes & solidarité Mots clés : Bure

Dimanche 23 mai à 16 heures au Pylos à Vitry-sur-Seine, avec au début la conférence gesticulée Nucléaire solitude, sur la lutte de Bure et l’amour libre.

Le Comité Imbaisable présente :

Nucléaire solitude

une conférence gesticulée pour adultes et adolescents

Dimanche 23 mai à 16 h
Au Pylos
4 rue des marais à Vitry-sur-Seine
Prix libre en soutien
aux inculpé.e.s de Bure

Nous sommes en l’an de grâce 2017, à Bure, dans la Meuse.
La lutte contre le projet d’enfouissement des déchets nucléaires est à son paroxysme.

Chaque soir, après une journée héroïque à tenir les barricades,
et à faire le ménage dans des espaces collectifs
où les toilettes sèches débordent
sur le frigo de l’étage en-dessous,
les opposant·es au projet regagnent leurs cabanes dans les arbres
afin d’y faire le polyamour, laissant derrière elleux
quelques ridicules oublié·es de l’affection et de la sensualité.

C’est ainsi qu’Emma rencontre Hétonque, par une nuit de verglas et de solitude où elles devaient ensemble vider les toilettes sèches dans le fond du jardin.

Dans un éclair de lucidité déchirant le ciel sans lune, elles réalisent toutes deux que leur vie, c’est de la merde. Elles décident alors de s’allier contre les dominant·e·s sexuel·le·s qui pendant ce temps lisent, publient ou écrivent des brochures vantant les grâces de l’amour libre pour tous·tes, en admirant leurs jeunes corps sexy dans le miroir à paillettes de la radicalité.

Emma et Hétonque tentent d’abord d’écrire une brochure contre les brochures contre l’amour, donc pour, mais leur tentative échoue lamentablement, comme tout ce qu’elles entreprennent.

Dans un ultime espoir que leur détresse soit enfin entendue, elles fondent le Comité Imbaisable, unies par l’idée de mettre le feu à la barricade émotionnelle du virilisme et du pouvoir, et ainsi, de sauver le monde.

Après des recherches approfondies et malgré le manque de travaux pratiques, elles écrivent une conférence gesticulée avec l’intention ferme de rompre avec l’intellectualisme du milieu anarcho-autonome, et de fonder organiquement leur doxa en donnant corps à la notion de devenir-désiré.

Les mots « manque affectif »
vous renvoient à des souvenirs récents ?
Vous n’avez pas cessé de croire à l’amour transcendant ?
Vous êtes désemparé·e par votre jalousie et votre insécurité ?
Vous ne savez plus comment gérer vos cinq relations ?

Cette conférence est faite pour vous.
Enfin, de toute façon, elle est faite pour vous.

Venez découvrir les secrets de la Grande Hiérarchie Sexuelle,
le témoignage bouleversant d’une personne périmée,
la différence fondamentale entre le sexe et la pétanque, etc.

Le premier spectacle au monde qui parle à la fois
de la France, de la gale et de France Gall !

LES INTERVENANTES

Emma : naît à Paris au 20ème siècle. Après une carrière avortée à la télévision, elle quitte son bitume natal pour le rude pavé du nord, où elle découvre avec passion le féminisme. Tentant de suivre l’adage "si tu sais faire un gâteau, tu sais faire une bombe", elle rate plusieurs centaines de gâteaux et s’exile à nouveau en Bretagne, où elle va toucher, sans grand succès, tous les corps de métiers du bâtiment. L’échec de sa 15ème psychothérapie la conduit dans le DSM55 (désert sexuel meusien), où elle vit dans une forêt et rate le jour de l’expulsion à cause d’un mauvais rhume. Elle se console avec l’écriture et publie "L’érection qui vient" qui malgré un titre accrocheur, connaîtra un succès tout relatif dans l’unique librairie de Bar-le-Duc.

Hétonque : après avoir raté sa licence de séduction conventionnelle, il se spécialise en râteaulogie, dont il dispense des cours à l’université de Meuse. Il donne un cycle de conférences sur le désespoir amoureux à New York, Hong Kong et Buenos Aires, qui totalise cinq participant·e·s. Depuis la publication de son guide pratique, 101 techniques pratiques de masturbation pour survivre en Meuse et de ses essais, Tentative de vivre sans passion et Devenir hétéro : j’y ai déjà pensé, il coule des jours tranquilles dans sa cabane de jardin, entouré de sa collection de râteaux.

Contact : comiteimbaisable@riseup.net

Écrire un commentaire

Quelle est le dernier caractère du mot b4iqx ?

Fil RSS des commentaires de cet article