Communiqué des grévistes de La conquête du pain

Rédigé par A Aucun commentaire
Classé dans : Luttes & solidarité Mots clés : autogestion

Après un mois de grève (14 juin- 13 juillet), on a gagné la bataille !

Cher.es camarades,

Suite à des gros problèmes interne à la Conquête, où il n’y avait plus aucune autogestion, la gérante exerçant un pouvoir écrasant sur le reste de l’équipe ; plus aucune décision n’était prise en commun en AG mais prises à l’unilatérale sans consulter personne, dans un climat de harcèlement moral et de violence qui voyait les employés partir les uns après les autres complètement dégoûtés de subir tout ça quand ils étaient venu trouver là une aventure humaine et politique enrichissante ;

nous, les trois grévistes avons décidé de ne ne plus accepter tout ça, de résister et de nous opposer à ce pouvoir totalitaire totalement illégitime. Les guerres qui opposaient la gérante à d’autres salariés mis en cause dans des affaires de harcèlement et de violences également duraient depuis des années, il était temps que ça s’arrête, il était temps de mettre un terme à tout ça et de passer enfin à autre chose.

La grève a duré un mois, elle a été rude. On a eu droit à du chantage, des pressions de toutes part, des menaces et des insultes. Un ancien boulanger (impliqué dans les affaires de violences et harcèlement moral qui avait été poussé à partir) est revenu travailler pour casser la grève, en bref, ça n’a pas été simple.

Finalement la liquidation de la boulangerie a été votée lors d’une première AG, ce qui fait que les salariés étaient les premiers désignés pour une éventuelle reprise. Il nous a donc été proposé de présenter un plan de relance si on le souhaitait.

Nous de notre côté ça faisait déjà un moment qu’on travaillait dessus. Un plan qui commençait par des mesures d’encadrement et de prévention pour que plus jamais on ne reparte dans ces dérives là.

Et à la dernière AG, on s’est finalement retrouvés à être les seuls salariés à proposer un plan de relance. Notre proposition a été acceptée, la majorité des coopérateurs a décidé de nous faire confiance pour cette reprise. Les salariés mis en cause dans les affaires de harcèlement sont à présent tous partis.

Nous avons gagné la bataille !!

Nous sommes dans une profonde remise en question et nous allons étudier consciencieusement toutes les erreurs et dysfonctionnements qui ont pu mener à ces problématiques pour que jamais plus on ne reparte dans les mêmes dérives.

Le défi est ardu, la situation économique est inquiétante, (sans être catastrophique non plus), mais nous sommes plus que jamais motivés et plein d’enthousiasme pour relever ce défi, a l’idée de pouvoir recréer une vraie autogestion en adéquation avec les valeurs qui y sont défendues à la base, dans un cadre de travail enfin redevenu sain et joyeux, pour faire une boulangerie dont nous pourrons enfin être fiers.

Et tout ça n’aurait jamais pu se faire sans vous, sans cette vague de soutien, de témoignages de vos situations et de vos batailles similaires à la notre et autres encouragements sincères et chaleureux.

Ça a été une bataille des nerfs, ou garder espoir et un mental fort était décisif et on n’y serait jamais arrivés sans vous. Donc un grand merci à toutes.s pour votre soutien.

Les Ex-grévistes de La conquête du pain

Écrire un commentaire

Quelle est le dernier caractère du mot z8fthe ?

Fil RSS des commentaires de cet article