Discussion : Je ne serai plus psychiatre

Rédigé par inconnu Aucun commentaire
Classé dans : Rencontres Mots clés : antipsychiatrie

affiche

Dimanche 21 avril 2024 à partir de 16 heures (accueil dès 15 heures)
Librairie du Monde Libertaire (Publico), 145 rue Amelot, Paris 11
M° République / Oberkampf / Filles du Calvaire
Entrée libre

Discussion autour du livre de Gérard Hof : Je ne serai plus psychiatre
À l’invitation du Groupe libertaire d’Ivry, avec Denis, animateur de l’émission L’entonnoir sur Radio Libertaire.

« Le minimum que puisse faire un psychiatre est de libérer le délire sous‐jacent qui l’a attiré vers cette profession morbide de voyeur. »

D’abord interne en psychiatrie après 1968 à Lyon, Gérard Hof sera radié par le conseil de discipline. Il co‐fonde le Groupe Information Asile (72), mais aussi le Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire (71), plastique la centrale nucléaire en construction de Fessenheim (75)…

Inspiré par le groupe de patients révolutionnaires de Heidelberg en Allemagne (le S.P.K.), Gérard Hof essaie de se « situer » entre le monde des « soignants » et le monde des « soignés ». Tentative qui le mène à une remise en question de plus en plus radicale de l’institution psychiatrique. Loin de chercher une meilleure manière de « soigner » la « folie », il en vient, à travers sa pratique personnelle, à tenter de libérer le délire collectif contenu dans les murs de l’asile. La dimension du combat qui se joue entre les « fous » et les « normaux » dépasse largement le problème de la « maladie ».

Écrire un commentaire

Quelle est le quatrième caractère du mot mxish ?

Fil RSS des commentaires de cet article